product background

Nouveauté

Sony Ericsson W995

More details

150,50 €

Ajouter à ma liste d'envies

En savoir plus

Le W995 est la réponse de Sony Ericsson au fameux N95 de Nokia, immense succès public et critique. Comme le Nokia, il est doté d'un écran coulissant, presque aussi fin qu'une pièce de 2 euros, d'une résolution de 320x240 pixels. Lorsqu'on le déplie, on a l'impression troublante de tenir un N95 en main. En plus compact et plus léger. Comme le Nokia, le W995 embarque un lecteur MP3 8 Go, et un capteur photo haute résolution. C'est une évidence : le Sony Ericsson W995 se présente comme un « N95 Killer ». Mais Sony Ericsson arrive deux ans après Nokia. Il a obligation de faire beaucoup mieux. Pas une mince affaire. Nokia lui-même essaye de remplacer son N95 depuis plus d'un an. Ses tentatives n'ont jamais pleinement convaincu. Le prodige est difficile à enterrer.



En s'inspirant si ouvertement du N95, Sony Ericsson prend un risque : en deux ans, les téléphones ont beaucoup évolué. Sous l'influence d'Apple, une nouvelle famille de mobiles a émergé : les tactiles. Leur immense écran tactile se pilote au doigt. Souvent dans un grand confort. L'écran du W995 n'est pas tactile. L'interface du Sony Ericsson est-elle aussi simple que celle d'un tactile ? Aussi agréable ?

Aspect et Design

Les designers de Sony Ericsson se sont fait plaisir. Le W995 est habillé d'une très belle coque en métal brossé. En l'observant attentivement, on remarque plusieurs parties en plastique. Mais leur revêtement offre un aspect proche du métal brossé. Le gris métallisé des plastiques est assez mat et plutôt agréable. Dans l'ensemble, cette coque dégage une impression de modernité et de luxe assez agréable.



Tout gris, le mobile pourrait être monotone. Il y échappe, grâce à ses boutons chromés, d'assez belle facture, et aux inserts orange fluo. C'est la couleur des grilles de haut-parleurs, de la touche walkman, et de l'emblème walkman. Ces inserts colorés donnent au mobile une touche acidulée qui plaira surtout aux jeunes et aux hommes. Cette personnalité affirmée risque de déplaire aux femmes et aux quinquagénaires, qui y verront peut-être une regrettable touche de « tuning ». La forme du mobile – une barre rectangulaire à clavier coulissant - n'est pas originale. Mais le W995 est très plat. Cela lui confère un certain charme, et il est très agréable à tenir en main. On fait coulisser son clavier avec plaisir.





Le W995 est doté d'un clavier mécanique numéroté de 1 à 9, assez confortable, sans plus. On peut mettre le W995 entre toutes les mains. On saisit son fonctionnement en quelques minutes à peine.



Le W995 donne l'impression d'être un mobile robuste, qui vieillira bien. Ses plastiques sont astucieusement disposés : ils encaissent les chocs. Nous l'avons malencontreusement vérifié en laissant tomber le mobile d'un mètre de haut. Les plastiques n'ont pas marqué la moindre trace de choc. En revanche, ils prennent assez facilement les griffes.



Quant à l'inscription 8 mégapixels, elle s'efface à grand vitesse. Elle ne tiendra pas plus de quelques jours.

OS & Ergonomie

Les menus du W995 sont très agréables. Le Sony Ericsson n'est pas un tactile : il se pilote par l'intermédiaire du pavé directionnel, confortable et réactif. Ces menus sont nerveux : ils souffrent rarement de ralentissements. Les touches sont disposées de façon très classique. Au centre du pavé directionnel, la touche centrale affiche le menu du mobile. Les icônes sont claires. Elles pourraient l'être plus, mais Sony Ericsson a fait le choix de la couleur grise, qui empêche les contrastes. Pire : les icones sont animées. Des icônes colorées et figées auraient été plus lisibles. Heureusement, lorsqu'on sélectionne une icône, le W995 affiche son nom, dans un français limpide. La traduction des menus du Sony Ericsson est excellente, meilleure que celle des constructeurs concurrents.



Revenons à l'écran d'accueil. Une pression sur Média affiche la Mediathèque. On y retrouve ses photos, musiques, vidéos et jeux. Ce menu est d'une grande limpidité. On y retrouve ses fichiers sans faire le moindre effort de concentration.



Le système d'exploitation du W995 est fermé : ce n'est pas un smartphone. Impossible de rajouter des applications choisies dans une vaste logithèque. Le Sony Ericsson est fourni avec quelques petits logiciels amusants. Une application de musique sympathique, qui permet de créer un morceau en empilant les samples stockés dans la mémoire du mobile. Le W995 embarque également un certain nombre de logiciels de partage multimedia. Picasa et Blogger permettent de poster des photos directement depuis le mobile avec une désarmante simplicité. YoutTube, un peu plus difficile d'accès, permet de poster des vidéos depuis le mobile. Bluffant. Mais ces applications, aussi intéressantes soient-elles, ne compensent pas l'absence d'un OS ouvert façon iPhone.



Côté connectivité, c'est un sans faute. Le W995 est équipé d'une antenne 3G+ (HSDPA) et d'une antenne WiFi. Sa mémoire est éléphantesque : le Sony Ericsson est vendu avec une carte M2 de 8Go. De quoi stocker 80 albums de musique.

Fonctions Multimédia (Appareil Photo / Vidéo)

Sans surprise, les photos du W995 sont excellentes. Leur finesse est exceptionnelle pour un mobile. Leur contraste est exemplaire : les ciels restent bleus. Ils blanchissent rarement, comme sur certains mobiles concurrents. Les couleurs des clichés du W995 sont assez belles, mais elles tirent légèrement vers le vert. L'exemplaire de test que nous avons dans les mains est un prototype. Ce léger problème de colorimétrie disparaîtra probablement dans la version définitive du W995.



A l'intérieur d'une maison, sous un éclairage faible, le Sony Ericsson produit encore des images assez correctes.


Photos prises depuis le Sony Ericsson W995 en 3264*2448 pixels [cliquez pour agrandir]

En cas de besoin, son flash illuminera les sujets jusqu'à deux mètres de distance. Les photos du W995 sont presque aussi bonnes que celles du Sony Ericsson C905, le meilleur mobile photo du marché. De l'un à l'autre, seuls les passionnés de photo noteront une différence.



Côté vidéo, c'est la déception. Le Sony Ericsson filme en 320x240 (QVGA). Beaucoup de concurrents filment en 640x420 (VGA). Ces vidéos timbre poste sont malgré tout assez agréables. Elles sont fluides et stables : leurs images saccadent ou accrochent assez rarement. Les couleurs sont agréables, le contraste plus moyen. Le son est assez bon. Ces vidéos sont donc regardables. Mais on est très loin des films du N95, dont le capteur filme presque aussi bien qu'un caméscope ordinaire.

Autres Fonctions (Internet, Lecteur MP3, WiFi, Bluetooth…)

Le lecteur MP3 du Sony Ericsson est fort bien conçu. On peut y raccorder son casque préféré grâce à une prise mini-jack. La qualité sonore du W995 est excellente. Le son est équilibré, dynamique, précis. Presque aussi bon que celui d'un iPhone. Le Sony Ericsson est doté de deux haut-parleurs stéréo au volume dantesque. A fond, ces hauts parleurs peuvent presque sonoriser une chambre. Evidemment, les basses sont portées disparues. Mais les mediums et les aigus sont clairs, définis et équilibrés. On prend relativement plaisir à écouter ces hauts parleurs. C'est très étonnant.



La bibliothèque sonore est très agréable. Les menus sont fluides, clairs et colorés. On y retrouve ses MP3 en quelques clics. Sur la coque du W995, Sony Ericsson a disposé pas moins de 5 boutons d'accès direct. Les trois premiers servent à lancer la lecture, passer au titre suivant, ou au titre précédent. Les deux derniers servent à accéder au lecteur MP3, et à accéder à la musicothèque. Très pratique. Sony Ericsson a rajouté une fonction de contrôle amusante : le Shake Control. Quand le mobile est verrouillé, il suffit de le secouer pour zapper les titres. Idéal pour frimer, mais peu pratique au quotidien.



Le lecteur vidéo du Sony Ericsson est agréable à utiliser. Mais il ne lit pas les DivX. Il faut convertir ses vidéos avant de les charger sur le W995. Le mobile est fourni avec un logiciel qui effectue cette conversion facilement. Mais la manoeuvre reste longue. On préfèrerait largement que le W995 soit compatible DivX.



Côté GPS, c'est l'opulence. Le W995 trouve votre position en quelques secondes. A pieds, Google Maps permet de trouver son chemin très facilement. Sur le W995, les cartes sont très fluides. On zoome avec les touches 1 et 3 avec une facilité déconcertante. Encore faut-il connaître le raccourci. Mais comment faire quand on est en voiture ? Le W995 est fourni avec un logiciel de guidage auto. La voix agréable de Wayfinder vous guide efficacement, en affichant des indications de directions très claires. Attention : ce n'est qu'une version d'essai de trois mois. Passé ce délai, il faut acheter une licence.

Peut-on surfer sur Internet avec le W995 ? La réponse est négative. Le navigateur est d'une lenteur exaspérante. Il s'obstine à casser la forme de la page web, pour pouvoir l'afficher sur une colonne mince et interminable. Le défilement des pages saccade énormément. Les pages les plus lourdes « gèlent » pendant de longues secondes avant de s'afficher. Certaines ne passent pas du tout. Le navigateur web du W995 est inutilisable : on l'essaye une fois puis on n'y revient jamais.



Le logiciel d'emails est mieux conçu. Le paramétrage des adresses les plus courantes (type Yahoo, Gmail, Free, Neuf) est quasi automatique. Il suffit de saisir l'email et le mot de passe, le W995 se charge de régler le reste. Les emails s'empilent dans un dossier assez fluide et agréable. Malheureusement, la lecture pourrait être plus confortable : l'écran ne fait que 240 pixels de largeur. Pire : le W995 n'accepte qu'un compte d'emails à la fois.

Conclusion (Plus et Moins)

La batterie du W995 est relativement faible. En usage hyper-intensif, elle tient une dizaine d'heures. L'autonomie atteint deux jours quand on utilise le lecteur MP3 et l'appareil photo avec modération.

Le W995 réussit son pari : ses photos sont remarquables. Son baladeur musical diffuse un son très convaincant, sur les haut-parleurs intégrés, ainsi qu'au casque. Le W995 stocke 80 albums de musique et son interface est très agréable. Côté imagerie, le W995 filme de petites vidéos sans prétention, mais assez agréables. Son GPS est pratique. Pour télécharger, pas de problème de débit, puisque le W995 est compatible 3G+ et WiFi. Le logiciel d'emails permet de consulter une adresse de messagerie très facilement. Au quotidien, le Sony Ericsson est particulièrement agréable. Ses menus sont simples, clairs, colorés et vivants.



Reste que le W995 innove très peu. Il est très en retard sur l'iPhone. Il n'embarque aucune des spécificités qui font le sel du mobile d'Apple, comme les applications téléchargeables par milliers, ou le navigateur Internet ultra confortable. Le W995 n'attirera probablement pas les curieux et les technophiles. Mais pour les autres consommateurs, Sony Ericsson propose un mobile rassurant et terriblement efficace, pour photographier, comme pour écouter de la musique. Nul doute que le W995 va trouver sa clientèle. Espérons que ses ventes aident Sony Ericsson à sortir la tête de l'eau. Le fabricant Suédo-Japonais traverse une passe difficile.

Le W995 est vendu 450€, un prix qui semble assez juste. Face au N95, le W995 gagne la confrontation. Il est plus agréable et plus simple à utiliser. Ses photos sont un peu meilleures. Son look est plus soigné, sa taille est plus fine. En revanche, le W995 ne filme pas en VGA, à la différence de beaucoup de mobiles de la série N de Nokia. Il n'est pas non plus compatible avec les milliers de logiciels Symbian. Mais pour beaucoup d'utilisateurs, ces défauts ne sont pas rédhibitoires.

Le W995 a tout de même un sérieux concurrent chez Samsung : le Player ultra. Il prend d'aussi bonnes photos que le Sony Ericsson. Il filme de belles vidéos VGA. Et l'Ultra coûte 50€ de moins. Mais son lecteur MP3 est moins agréable. Et il est fourni avec seulement 1Go de mémoire. Pour le reste, c'est l'égalité parfaite : le système d'exploitation de l'Ultra est tout aussi fermé, et tout aussi agréable. Son navigateur n'est pas beaucoup plus convaincant. Statu quo entre ces deux mobiles. Le coeur de chacun fera pencher la balance d'un côté ou de l'autre.



Note : 84/100

Les Plus :
• Excellentes photos
• Design réussi
• Lecteur MP3 très complet
• Facilité d'usage

Les Moins :
• Conservatisme de l'interface

Avis

No customer comments for the moment.

Donnez votre avis

Sony Ericsson W995

Sony Ericsson W995

Sony Ericsson W995

Donnez votre avis

19 autres produits dans la même catégorie :

Ordonnances récentes (+)

Voir tous ->

Nouveautés

Gsm débloqué

Fabricants

PayPal

S'enregistrer à notre Newsletter